- Hide menu

Lueurs du soir sur les habitants du Tonlé Sap

Les villages lacustres du Cambodge sont essentiellement peuplés de familles d’origine Vietnamienne. Sortes de gens du voyage version indochinoise. Des gens sans terre, si je devais résumer la chose ainsi, qui ont décidé de prendre le lac. Installés sur ses eaux depuis des temps qu’il est difficile de dater, ils ont recréé depuis une micro-société. Un monde où tout flotte de la station-service au commissariat, du poste de pompiers à l’église et au temple. Un clocher qui surgit des eaux, des paroissiens qui naviguent en pirogue…

Feedback

Situé à une heure de route de Phnom Penh, dans la province de Kampong Chhnan, Kampong Luong est un village flottant peu connu des touristes.La tranquillité qui y règne est propice à la photographie. Les sujets eux, sont d’une beauté rare.

Le risque d’une bonne photo :

Plus les mois passent, plus la confiance grandit. Et les attentes aussi… A un certain stade, on est prêt à prendre quelques risques pour s’approcher de son sujet, pour profiter à plein d’une bonne lumière naturelle. Pour cette collection, le risque a pris la forme d’une eau saumâtre, incertaine. Une eau qui peut donner le staphylocoque ou toute autre sorte de parasite. Je n’ai pas échappé à la contamination mais je n’en suis pas mort. Je ne regrette pas un seul instant d’avoir avancé à pied jusqu’aux habitations. La relation ainsi créée avec les jeunes qui jouaient dans les environs m’a offert parmi les plus belles images de mon séjour. Mémorable.

2 Responses to “Lueurs du soir sur les habitants du Tonlé Sap”

  1. [...] La galerie correspondante dans la Chambre Noire. [...]

  2. Blog bebe says:

    Article tres instructif merci pour toutes ces informations. Il est vraiment super ce blog ;)

Leave a Reply

Connect with Facebook