- Hide menu

Une courte nuit à Paris

Glisse la nuit sur une halte de courte durée, une journée aux minutes brûlées. Paris, comme à son habitude, a aspiré le temps et renvoyé son flot d’adorateurs sur des pelouses vidées et des avenues décharnées pour quelques prolongations. Variations soufflées du bout des cils, temps dévolu à une extase en silence, où le plaisir est assouvi en cachette, aux creux de la tête, derrière des orbites prêts à déborder un trop-plein de beauté. Paris étale sa nuit : taillée sur-mesure pour une oeuvre d’art hors-normes.

Clés remises au voiturier, pas perdus entre deux couloirs feutrés, ainsi prend fin cette courte nuit… Chacun s’endort alors, au doux son du Crillon, parce que Paris sera toujours…

Leave a Reply

Connect with Facebook